02 juin 2012

Eloge du suicide moral en politique

Le paysage politique français est en pleine déconfiture. Après son ultra-droitisation, voici que l'UMP pourrait sérieusement penser à mettre à sa tête ce qui s'est fait de mieux sous la 5è République : un ancien premier ministre fantoche, qui a brillé par son absence et sa servilité, sous le sobriquet de "Fillon-la carpette", et couvert la dérive de la droite française, qui porte historiquement le poids de sa honte.

"Selon un sondage réalisé par BVA, l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a la faveur des sondés pour reprendre la tête de l'Ump à l'automne. (...) Loin devant. (...) Fillon arrive en tête  concernant les qualificatifs: sympathique (37%), "proche des gens" (34%),  "courageux" (42%) et "rassurant" (42%). "Les Français, comme les sympathisants  de droite, lui préfèrent de loin Fillon"
Cela signifie trop : outre l'UMP, ce seraient "les français" qui s'abaisseraient à ce point. Cette conjoncture très inquiétante, soit qu'elle reflète la réalité, soit qu'elle soit le fait de la propagande de TF1, via les "sondages", interpelle la raison, l'humanisme, les valeurs, la responsabilité.
Elle est très préoccupante pour l'avenir.

 

Posté par Prataine à 09:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Eloge du suicide moral en politique

Nouveau commentaire